Luxembourg

Statues - Hither & Thither

Site Search:
Luxembourg

Place de la Constitution

Monument du Souvenir - 'Gëlle Fra'

War Memorial - Golden Lady


(Wikipedia)
Claus Cito
1923

Luxembourg /  Monument du Souvenir - 'Gëlle Fra'   Luxembourg /  Monument du Souvenir - 'Gëlle Fra'

Description

Obelisk with on the a gilded statue of Nike, the goddes of Victory. At the foot of the obeslik a bronze sculpture group representing a man mourning a fallen soldier.

Inscription(s)

a nos volontaires des guerres
1914 - 1918     1940 - 1945

marne, ouvrages blancs, neuville, cote 140,
champagne, belloy, auberive, cumberes, flirey,
hangard, montagne de paris, chadun, laffaux,
verdun, yser, merckem-stadenberg, mont kemmel,
la lys, foret d'houthuest, canal terneuzen-gand,
dardanelles, le vardar.

1939 - 1945
norverge, afrique du nord, italie, france,
belgique, pays-bas, allemagne.

1951 - 1954
coree.

   je suis fière de nos volontaires qui, à l'exemple
de leurs ainés de la dernière guerre ont rejoint les
armées alliées pour défendre avec elles la cause de
notre petite patrie.
   je m'incline devant les victimes et héros de la
partrie et devant le deuil de leurs familles. leur sang
n'aura pas été verse en vain. ils ont affirmé par leur
mort que par-dessus les divisions de parti, de classe
et de confession, il y a une réalité et un idéal com-
muns à nous tous, la patrie luxembourgeoise.
grande-duchesse charlotte
le 16 avril 1945.
hommage rendu par son altesse royale aux combattants volontaires luxembourgeois
des armees, maquis, services d'action et de renseignements allies
campagne de coree

31 janvier 1951
27 juillet 1953

Bataille de l'Ilmjin
20-26 avril 1951
Combats de Haktang-ni
11-12 octobre 1951
Combats de l'O.P. King
14-28 septembre 1952
Combats de Chatkol
mars-avril 1953
je cite a l'ordre du jour de l'armee

nos quatre-vingt-cinq compatriotes, qui a l'appel du gouvernement se sont mis spontanement au service de la nation
pour aller defendre le peuple coreen.
du 31 janvier 1951 au 27 juillet 1963, ils ont mene dans des conditions de combat penibles, de par la nature
du terrain et des conditions climatiques, une lutte acharnee, contre un ennemi en surnombre, pour retablir,
dans le cadre de la mission des forces des nations unies en coree, la paix et la securite internationale.
nos volontaires pour la coree ont fait pendant cette periode honneur a l'armee et a leur patrie.
henri, grand-duc.

sur les champs de bataille de la marne, de l'aisne et
de la somme, en artois, en champagne, comme à verdun-
unis aux armées del'entente dans la grande guerre de
1914-1918, partageant les fatigues les souffrances et
la gloire de leurs frères d'armes de la légion étrangère
les légionnaires luxembourgeois, héroique phalange ont
combattu pendant plus de quatre ans, sans une defaillance
donnant partout l'exemple de leur courage, de leur
ténacité, de leur devouement.
ils se sont acquis, avec l'immortalité, la reconnaissance
de leur patrie celle de la france et de tous les peuples
qui luttaient pour le même ideal de justice et de liberté
gloire a eux, aux vivants et aux morts!
honneur au pays qui les a enfantés.
le marechal de france commandant en chef les armées alliées
foch
gloire à nos freres d'armes luxembourgeois,
de liè à l'yser, au cours des rudes combats et des
effroyables épreuves des années 1914 à 1918, les
fils de luxembourg ont porté haut leur renommee
leurs qualites héréditaires de calme courage
et de tenace énergie ont auréolé d'un éclat nouveau
leurs nobles traditions militaires.
   dignes descendants des soldats du luxembourg dont
les nomes honorent notre livre d'or de 1830, ils ont
prolongé jusque dans la plus terrible des guerres
la belle tradition qui a donné de tout temps à l'armée
belge la fleur de la jeunesse luxembourgeoise
   quand l'heure de l'épreuve est venue, ils ont montré
que l'union fait la forge.
   honneur aux vivants, respects à ceux qui sont tombés
la belgique reconnaissante les aime et les vénère, car
ils ont verse leur sang pour sa délivrance.

le chef d'état - major general
gillain

Information Sign

den 21. oktober 1940 huet den nazi-preiss
d'gëlle fra op eng barbaresch maneier
ëmgerappt, domat e symbol vun eiser
fräiheet draus gemaach, an d'resistenz
vun eiser gepéngegter natioun
provizéiert, déi nëmmen hire courage hat

d'gëlle fra, opgeriicht am joer 1923,
deelweis erëm opgebaut 1958,
as 1985 mat enger nationaler
souscriptioun nees esou dohinnergesat
gi wéi si d'éischt wor

souvenons-nous de l'acte barbare
de l'occupant nazi qui, en detruisant
ce monument, le 21 octobre 1940,
l'a consacre symbole de notre liberte
et a ravive la flamme ardente
de la resistance d'un peuple humilie
qui n'avait que son courage a opposer

le monument du souvenir – "gëlle fra"–,
erige en 1923, partiellement reconstruit
en 1958, a ete retabli dans sa forme
originale en 1985 par voie de
souscription nationale

die frevelhafte zerstörung
dieses denkmals durch die nazi-okkupanten,
am 21. oktober 1940, entfachte den
glühenden widerstand einer gedemütigten
nation, die nur ihre tapferkeit
entgegenzusetzen hatte. das denkmal wurde
somit zu einem symbol unserer freiheit

das "monument du souvenir",
– im volksmund "gëlle fra" –, 1923 errichtet,
wurde 1958 teilweise wiederaufgebaut und
1985 mittels nationaler subskription in
seiner ursprünglichen form neuerstellt

this is to remind us of the brutal act
of the nazi occupant, who, in destroying
this monument on october 21st, 1940,
turned it into a symbol of our freedom
thus sparking off the desperate resistance
of a deeply humiliated nation
whose only weapon was its bravery

the "monument du souvenir",
– known as "gëlle fra" –, erected in 1923,
partly rebuilt in 1958, was finally
re-erected in its original form in 1985
by national subscription

New sign:

The "Monument du Souvenir" or "Gëlle Fra" (Golden Lady) was erected in 1923 in memory of the Luxembourgish volunteers who fought alongside the French and Belgian armies during the First World War.
The raised pedestal is adorned with inscriptions and bronze sculptures representing a man mourning a fallen soldier. The statue of Nike, the goddes of victory, usually stands on top of the stone obelisk crowning the city of Luxembourg with a laurel wreath. It's a work by the Luxembourgish sculptor Claus Cito (1882-1965).
In October 1940 the monument was pulled down by the Nazi occupier and thus came to be seen as emblem of Luxembourgish resistance and a symbol of Luxembourgish identity.
Since it reconstruction in the 1950s, the monument has also commemorated the Luxembourgers who fell in the Second World War and in the Korean War.
After 1955 the statue disappeared and it was not until 1981 that its remains were found. Thanks to a national appeal it was restored to its original appearance in 1985.
From May to October 2010 the "Gëlle Fra" will be on show at the Luxembourgish Pavilion at the Shanghai World Expo.

Sculptor

Tags

Locatie (N 49°36'33" - E 6°7'45")

eXTReMe Tracker
Item Code: lu009; Photograph: 16 June 2011
Of each statue we made photos from various angles and also detail photos of the various texts.
If you want to use photos, please contact us via the contact form (in Dutch, English or German).
© Website and photos: René & Peter van der Krogt